In Icons menacée sur la figurine de Steve Jobs

La firme In Icons a annoncé cette semaine la commercialisation d’une figurine articulée de Steve Jobs, co-fondateur et PDG d’Apple, pour la reproduction d’une keynote à la Toy Story. Apple ne semble pas apprécier cette initiative car selon les rumeurs elle a décidé de poursuivre la société pour l’arrestation immédiate de la vente de ce produit.

Ce n’est pas la première fois que la société Apple attaque en justice une entreprise faisant commerce de l’image de son défunt fondateur. Du vivant de Steve Jobs, Apple ne plaisantait déjà pas avec l’image de son PDG, et la situation ne s’est pas arrangée après son décès.

« Apple peut faire ce qu’il veut, je ne m’arrêterai pas, nous avons déjà commencé la production. J’aime beaucoup Steve Jobs et je pense qu’il y a de nombreuses personnes qui, comme moi, souhaitent avoir sa figurine », réplique Tandy Cheung, le patron d’In Icons.

Selon lui il n’est pas entrain de violer les droits à l’image tant qu’il ne vendait pas des produits de la marque. « Steve Jobs n’est pas un acteur, c’est juste une personne célèbre », poursuit-il.

La firme de Cupertino devrait poursuivre In Icons à Hong Kong, mais la procédure risque d’être longue alors que l’expédition des figurines est prévue pour le mois prochain.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*