La Radio : État des lieux et perspectives à l’ère du numérique

On n’en parlera sans doute jamais assez. La révolution numérique a fait entrer le monde dans une nouvelle dimension. Les mutations tous azimuts qui en ont découlé motivent dans de nombreux domaines, un changement radical des habitudes et des préférences. Progressivement, les hommes ont rangé leurs petites radios, pour les nouvelles radios directement accessibles en ligne. Une dématérialisation totale qui a de quoi interroger. Les radios en ligne ont-elles mieux à offrir aux consommateurs ? Sont-elles de réelles alternatives à nos bons vieux appareils ? Nous nous sommes penchés également sur la question. Découvrez dans ces lignes ce qu’il en ressort.

L’homme et la radio : une histoire qui dure depuis un centenaire

Communément appelé poste de radio, récepteur radio ou tout simplement radio, il s’agit d’un appareil électronique dont la fonction principale demeure de capter, sélectionner et de décoder des ondes en provenance d’un émetteur radio. Ce principe assez simple qui a connu le jour pour la première fois un 23 décembre de l’an 1900 perdure encore à nos jours. L’histoire de l’humanité avec la radio est assez centenaire. Dans les toutes premières dizaines de décennies, pouvoir écouter la radio relevait véritablement du sensationnel. 

En effet, pour la petite histoire, l’utilisation de la radio était limitée purement aux usages maritimes et militaires. Il faudra attendre les années 1920 pour voir son usage se décentraliser progressivement. En France par exemple, entre les deuxièmes et troisièmes décennies de l’an 1900, les émissions radiophoniques impactaient environ dix (10) millions de foyers. Ce chiffre passera dès les années 1950 à plus de quarante (40) millions de foyers. La radio est devenue dès lors un bien accessible pour tous. 

Dans le quotidien de ces millions de foyers, la radio a induit de profondes transformations. Dorénavant, les familles peuvent suivre des informations en direct chez eux, et les plus solitaires trouver bonne compagnie. En somme, la radio s’est installée durablement comme un puissant outil de communication au service de la vie sociale des peuples du monde. L’invention de la télévision n’aura donc pas réussi à lui faire grand ombre.

La radio à l’ère du numérique 

Certains nourrissent l’opinion que l’avenir de la radio est dans le numérique. Et, le constat tend bien à le prouver. Même si la diffusion radio s’opère encore sous la base de hardwares, l’intérêt manifeste du monde pour la dématérialisation donne une indication claire quant à l’avenir de la radio. Parce que l’ère du numérique l’impose, on retrouve d’ores et déjà de nombreuses plateformes radio avec un hébergement entier en ligne. Les raisons qui sous-tendent cette transition vers le numérique sont nombreuses. 

Il faut par exemple, étudier l’aspect financier. En effet, les nouvelles formes de radios pures Player en ligne affichent un coût de fonctionnement bien plus réduit tout en offrant de belles perspectives en termes de dynamisme et d’efficacité. Ensuite, ces nouvelles ondes émettrices en ligne sont bien plus souples, sont dotées d’une structure plus mobile et garantissent d’autant plus une meilleure autonomie à la chaine. Aujourd’hui, le cycle de production et de diffusion des programmes radio grâce aux nombreuses technologies issues de la dématérialisation est facile à monétiser. 

Pour ce qui est des radios hertziennes dont le processus de dématérialisation est encore limité, des solutions d’hébergement de fichiers, de stockage et de podcast en lignes sont préconisées. Toutefois malgré les nombreuses possibilités qu’offre actuellement le codage numérique à travers le cloud, il faut remarquer que bons nombre de radios historiques hésitent encore à faire cette transition, se contentant toujours d’une diffusion FM. En dépit de tout, la radio FM reste de loin, le mode d’accès le plus privilégié au monde avec encore 88 % d’audiences.

Quels sont les services à découvrir sur une radio en ligne ? 

Comme nous l’avons précédemment souligné, le développement de l’internet ainsi que des divers équipements numériques a progressivement contribué à diversifier l’offre et à faire des radios en ligne de véritables concurrents aux radios FM. Ainsi, pour le consommateur, cela constitue sans doute une véritable bouée de sauvetage. La radio en ligne ne se contentera donc plus d’une offre classique. Il s’agit également d’offrir aux nombreux consommateurs, de nouveaux services, entre autres musicaux, et sportives. De quoi remettre considérablement en question le modèle traditionnel.

Aujourd’hui, vous pouvez découvrir et vous abonner à des radios en ligne à thématique. Si vous aimez la musique, la radio en ligne vous propose des offres musicales à travers des services d’écoute de musique en ligne. Vous pourrez ainsi parcourir de vastes catalogues musicaux comprenant des millions de titres. Des statistiques de 2014 en France prouvent ce grand intérêt du public pour l’offre des radios en lignes. C’est en effet, pas moins de 7 millions d’utilisateurs au total sur cette année. Si, certes, sur la radio FM, il n’existe pas d’abonnement, le rapport qualité-prix des radios en ligne est assez frappant. Sur une radio musicale, vous jouirez d’une qualité sonore inégalée. En outre, il vous revient de définir votre playlist. Tout est donc dorénavant fonction de vos goûts. 

La musique n’est pas non plus la seule offre que vous proposerait une radio en ligne. Vous pouvez vous abonner à des éditoriaux, aux podcasts de presse pour retrouver en direct les actualités tant nationales qu’internationales. Pour votre plus grand plaisir, vous trouverez aussi bien des radios nationales à la une comme Europe 1, Skyrock, RFM, des web radios, ainsi que des radios indépendants. Il existe sur les plateformes de streaming comme Ecouter-la-radio.com des offres variées de plus de 500 radios qui n’attendent que vous. Vous pourrez y écouter la radio en direct par internet, notamment une gamme variée de sonorités musicales en fonction de vos préférences, que vous soyez à la maison, en voiture ou au bureau.

Les disparités liées à l’offre en FM : raison de plus pour converger vers les radios en ligne

Si vous êtes un grand amateur de la radio, vous savez sans doute les disparités que présente l’offre en FM. Il faut en effet, retenir que sur un même territoire (comme celui de la France), le pluralisme des offres hertziennes est bel et bien effectif. Toutefois, l’accès à l’ensemble de ces offres reste encore peu évident. Les services disponibles dépendent en majeure partie de votre zone de résidence, de votre lieu de travail, etc. Que ce soit donc au plan local ou au plan national, ces disparités sont vécues diversement par les auditeurs. 

Si dans un premier temps l’accès aux services n’est pas disponible, dans un second, il peut l’être, mais avec une diversité bien moindre. De nombreuses agglomérations ne disposent toujours pas d’offres riches malgré l’ancienneté de la radio. La principale raison évoquée reste les contraintes techniques parfois particulières. Une ville frontalière comme Strasbourg, ne peut entendre que 23 stations radio françaises FM. En effet, les fréquences y sont plus rares en raison de la proximité de la ville avec l’Allemagne. 

Aussi, en tenant compte du paysage radiophonique, son développement tient notamment compte de deux (2) facteurs. En premier lieu l’intérêt du public et en second lieu, des impératifs d’ordre économiques des éditeurs. C’est dire donc que si vous adulez particulièrement une émission sur une chaine précise, en fonction de l’attractivité publicitaire ou non de votre zone de résidence, vous pourrez être amené tout simplement à ne pas en jouir. Il existe ainsi, des zones où l’offre radiophonique en FM est inexistante. Ce fait à l’évidence handicapant, et qui ne tient pas toujours compte du consommateur, peut motiver le recours aux offres des radios en ligne.

Le numérique : qu’a-t-il à offrir à la radio ?

Les avantages d’une dématérialisation de la radio sont nombreux. En effet, retenez que l’internet peut permettre à la radio de s’affranchir notamment des contenus bien trop linéaires. L’enregistrement à la fois des rubriques et même des émissions en podcast par exemple, offre à l’auditeur l’opportunité de jouir d’un grand ensemble de programmes, sans se préoccuper de sa zone géographique, des contenus, des contraintes d’heures, etc. La couverture internet au plan national rend donc la radio beaucoup plus disponible. De même, une dématérialisation rend plus interactifs les rapports entre les auditeurs et leur radio. 

Fini donc les interactions par téléphone, désormais il est tout à fait possible aux acteurs de profiter pleinement de l’essor des télécommunications. En fonction du public visé par la radio, elle peut user des outils comme les réseaux sociaux à travers les partages de contenus multimédias, le partage de commentaires lors d’émissions en live, la création des communautés d’auditeurs. 

La radio à l’origine sonore fait sa mue vers des services faisant de plus en plus appel à des contenus vidéo. Cette sorte de radio filmée permet ainsi aux radios de se rapprocher un peu plus de leurs auditeurs, de faire connaitre au public les animateurs de leurs émissions préférées. En somme, l’auditeur ne se contente pas non seulement de simples voix. La dimension visuelle qu’offrent alors les contenus filmés constitue indéniablement des opportunités. Toute chose qui fonde l’avenir de la radio dans le numérique. Faites donc autant pour que vos programmes radio vous suivent partout.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*