BlackBerry continue sa chute et RIM prépare sa relève

L’image de fiabilité de BlackBerry se voit altéré. En effet une grande panne a paralysé le réseau mondial de Blackberry durant trois jours. Android et iPhone en profitent pour prendre le dessus.

Selon le cabinet Strategy Analytics, BlackBerry se range à la quatrième position sur le marché des smartphones en 2011 avec 10,1% contre 19,9% en 2009. Et ce n’est pas tout, un tiers des cadres de grandes entreprises sondés par l’Institut EMA à l’automne songent à plaquer la marque d’ici un an.

BlackbBerry a été lancé en 1999 par le grec, Mike Lazaridis. Depuis l’appareil est devenu indispensable aux «costumes-cravate» qu’on le surnomma rapidement «CrackBerry» En 2006, il passionna les ados avec une version appelée Pearl, plus design et munie d’un lecteur MP3. En novembre 2007, à l’année de sa gloire alors que l’iPhone venait à peine de débarquer, Lazaridis se payait même Steve Jobs en public.

La firme a chuté de 75% en 2011. Le titre de Research in Motion, fabricant des BlackBerry se voit en hausse ce début 2012 car les deux fondateurs de RIM, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, renoncent à leurs postes de co-présidents du conseil d’administration. Barbara Stymiest, pourrait être portée à la tête du groupe lors d’un profond remaniement à intervenir dans quelques semaines.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*