Cape d’invisibilité temporelle : une fiction devenue réalité

Des chercheurs américains de l’université de Cornell de New York ont annoncé avoir créé une « cape d’invisibilité temporelle ». Cette cape ne chercherait pas à cacher des objets dans l’espace, mais dans le temps. Pour se faire les scientifiques utilisent les propriétés du spectre lumineux. Ils s’appuient sur une faille temporelle.

Les scientifiques ont procèdé ainsi. Ils ont d’abord envoyé un rayon de lumière verte dans une lentille qui le divise en deux. L’équipe dirigée par Moti Friedman,  a alors observé que les lumières bleues et rouges ne se déplaçaient plus à la même vitesse. Pendant ce décalage infime de 50 picosecondes, les chercheurs ont intercalé une décharge laser. C’est ce même laser qui est invisible pendant quelques picosecondes.

« Nos résultats représentent un pas significatif vers la réalisation d’une cape spatio-temporelle complète », estime Moti Fridman. Les chercheurs vont maintenant s’atteler à créer une faille temporelle plus large permettant de dissimuler un évènement d’ampleur plus importante.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*