MegaUpload : Le fondateur Kim Schmitz reste en prison

La demande de libération sous caution du fondateur de MegaUpload a été rejetée par le tribunal de Nouvelle-Zélande qui a rendu son verdict en ce matin du vendredi 3 février. L’homme fort du géant site de téléchargement vidéo restera à la citadelle du silence jusqu’à la prochaine audience fixée le mercredi 22 février. La libération était considérée comme un fait trop risquée pourvu qu’il soit de citoyen d’origine allemande et qu’une éventuelle fuite pourrait être manigancée. Lors de sa prochaine audience, la justice néo-zélandaise se prononcera sur son transfèrement vers les États-Unis.
Bram van der Kolk (29 ans) et Finn Batato (28 ans) ont obtenu une libération sous caution assortie d’une surveillance électronique depuis la semaine dernière.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*